Actions sur le document

Exposition de Dominique Korosmezey

Le Centre culturel de Braives-Burdinne et la Guinguette de la Gare ont le plaisir de vous inviter à l’exposition de Dominique Korosmezey du vendredi 11 février au dimanche 6 mars 2022

Vernissage le 11 février 2022

De 17h30 à 18h30 : accès sans CST

De 18h30 à 20h30 : CST obligatoire, 1 verre offert par l’artiste

« Tranche de Vie » avec l’artiste le 25 février 2022 à 20h

Réservation souhaitée, nombre limité

 

Exposition accessible Chemin du Via, 20, 4260 Braives, pendant les heures d’ouverture de la Guinguette ou sur rendez-vous après du Centre culturel

Infos et réservations : aW5mb0BjdWx0dXJlLWJyYWl2ZXMtYnVyZGlubmUuYmU= ou au 019/54.92.52

 

Dominique KOROSMEZEY est né à Léopoldville (Congo), le 20/12/1955.

Ses parents, de retour en Belgique, s’installeront à Bruxelles. C’est en 1992 que Dominique Korosmezey vient s’installer à Braives, d’abord à Latinne puis à Ciplet.

Malgré une forte attirance pour les arts, il fera carrière dans la finance.

Fin des années 80, il suit quelques années les cours de céramique à l’académie Constantin Meunier à Bruxelles, mais est contraint d’abandonner pour raisons professionnelles. Lors de ses moments de liberté, il réalise des graphismes sur papier, spontanément inspirés du lieu où il se trouve : la ville, les gratte-ciels…

En 2018, lui vient l’envie de transposer ces graphismes en grand format, ce qui le conduit naturellement à la peinture et l’abstraction.

Tout en continuant son activité professionnelle, il peint le soir ou dans la sérénité de la nuit.

Les possibilités de la peinture acrylique retiennent son attention. Autodidacte, il explore ce médium, nourrit sa pratique des ressources accessibles sur le Net, expérimente tout ce qui lui passe par la tête et perfectionne sa technique.

Pour lui, l’abstraction est la voie de tous les possibles. Ce n’est pas faire n’importe quoi, c’est ouvrir un espace à l’imagination. C’est un lâché prise total de l’esprit, au-delà de toute forme figurative. C’est donner un autre niveau d’interprétation aux traits, à la couleur, à la matière.

Cela demande de la réflexion, de l’introspection, de l’assiduité, et de la persévérance…

En tant que peintre abstrait, il refuse de répliquer la réalité, de se limiter à représenter un objet. Il laisse humblement émerger la sensation esthétique, l’expression libre des émotions.

Il invite le spectateur à s’immerger dans l’œuvre, à se laisser porter par elle et à se laisser emporter vers son propre ressenti.

Il a déjà exposé aux Balades braivoises et Burdinnoises, ainsi qu’aux parcours d’artistes à Avin et à Ramillies